ACCUEIL | FLUX RSS
Dimanche 15 Décembre 2019

PLANETE - Publié le 12/11/2019 à 16:23


Un petit ruminant disparu des radars depuis 25 ans photographié au Vietnam


AFP

Un mystérieux petit ruminant d'Asie, que les scientifiques avaient perdu de vue depuis plus de 25 ans, a été photographié au Vietnam, rapporte une étude publiée lundi dans Nature Ecology & Evolution.

Ce mammifère est un chevrotain à dos argenté (Tragulus Versicolor), un ruminant présent seulement au Vietnam et très rarement étudié.

"Imaginez un cerf qui aurait été rétréci à la taille d'un petit caniche. Retirez lui ses bois et rajoutez lui deux petites canines. Puis plongez les deux tiers de l'animal dans un seau de peinture gris argenté : vous obtiendrez un chevrotain à dos argenté", explique à l'AFP Andrew Tilker du Global Wildlife Conservation (GWC), coauteur de l'étude.

Cela fait plus d'un quart de siècle que les scientifiques n'avaient plus entendu parler de l'animal. Ils craignaient que la dévastatrice chasse au collet, pourtant interdite, ait poussé ces petits ruminants au bord de l'extinction.

An Nguyen du GWC et ses collègues ont donc décidé de mener l'enquête.

"Il y avait très peu d'informations disponibles pour nous indiquer la direction à suivre et nous ne savions pas à quoi nous attendre", raconte le biologiste vietnamien dans un communiqué du GWC.

Sur la base d'observations antérieures (les premières remontant au début du XIXe siècle), les scientifiques ont choisi trois provinces vietnamiennes où interroger la population.

Sur ses indications, ils ont ensuite placé une trentaine de caméras équipées de détecteurs de mouvement dans les forêts environnantes.

Et là, surprise ! En deux campagnes, les cameras ont repéré près de 300 visites de Tragulus Versicolor.

"Découvrir qu'il est toujours là est la première étape pour déterminer le meilleur moyen de le protéger et s'assurer que nous ne le perdrons pas", explique An Nguyen.

Car "ce n'est pas parce que nous avons trouvé cette espèce assez facilement qu'elle n'est pas menacée", prévient Andrew Tilker qui travaille également pour l'Institut Leibniz pour la recherche sur la faune sauvage et de zoo en Allemagne.

Les chercheurs estiment que d'autres relevés sont nécessaires pour mieux comprendre la distribution des ruminants.

"Le chevrotain reste un élément important du patrimoine naturel du pays. Et plus généralement, les espèces d'ongulés comme le chevrotain remplissent des fonctions écologiques importantes, notamment en dispersant les semences", ajoute le chercheur.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Allô, c'est pour coâââ ? Quand les chercheurs téléphonent aux grenouilles
En finir avec l'emballage plastique à usage unique ? L'Assemblée fixe un objectif en 2040
La permaculture marine au secours des huîtres
Les espèces invasives apportées par l'Homme, l'autre menace pour l'Antarctique
Une initiative inédite pour aider à protéger les tortues en Tunisie
Arctique: le réchauffement cause des difficultés à deux explorateurs
Plaie des océans, les microplastiques contaminent aussi les fleuves européens
Au Royaume-Uni, les castors appelés à la rescousse contre les inondations
La période de reproduction de la grande barrière de corail a commencé
Un petit ruminant disparu des radars depuis 25 ans photographié au Vietnam
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Les chiens savent catégoriser les mots, même prononcés par des inconnus
Le Soleil vu de plus près: une cascade de surprises
Des fossiles révèlent comment nos oreilles sont nées
Une nouvelle espèce de dinosaure, herbivore et court sur pattes, découverte en Equateur
Les orques ménopausées dopent la survie de leurs petits-enfants
 LES PLUS LUS 
Les premiers bus à hydrogène entrent en service en France
Découverte d’une nouvelle espèce d’anguille électrique à haute tension
Cuir de poisson: quand de jeunes chimistes marient luxe et écologie
L’un des plus gros animaux volants de l’histoire identifié au Canada
La Russie n’utilisera plus son robot Fedor pour des missions dans l’espace
L'or ou l'eau: le dilemne que combattent les indigènes en Equateur
La prise d'une décision dépend de notre degré d'incertitude, affirment des scientifiques américains
Ablation de l'utérus : les femmes seraient plus sujettes à la dépression ou à l'anxiété après l'intervention
Des compléments alimentaires aideraient à réduire certaines maladies mentales
La plus grande étude d'ADN éclaircit l'origine des langues indo-européennes
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.069 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.