ACCUEIL | FLUX RSS
Samedi 4 Juillet 2020

PLANETE - Publié le 20/11/2019 à 17:53


Au Royaume-Uni, les castors appelés à la rescousse contre les inondations


AFP

Des castors vont être réintroduits dans deux zones du Royaume-Uni qui comptent sur leurs qualités hors-pair de bâtisseurs de barrages pour endiguer les inondations.

L'association National Trust, chargée de la protection du patrimoine historique et naturel du Royaume-Uni, a annoncé mercredi le projet de lâcher des castors d'Eurasie dans deux régions du sud de l'Angleterre l'année prochaine.

"Les barrages construits par les castors permettent de retenir l'eau lors des périodes sèches, aident à réduire les crues éclair en aval et améliorent la qualité de l'eau en retenant le limon", a souligné Ben Eardley, responsable du projet sur l'un des deux sites.

Ces rongeurs ont disparu des rivières britanniques depuis le XVIe siècle, chassés pour leur fourrure, leur viande et leurs glandes produisant une sécrétion huileuse odorante, le castoréum, utilisée pour produire des arômes alimentaires.

Qualifié "d'espèce-ingénieur", le castor crée un habitat au sec pour un vaste éventail d'espèces, allant des insectes au gibier.

Leur réintroduction pourrait "contribuer à rendre nos paysages plus résistants au changement climatique et aux intempéries extrêmes qu'il entraîne", a ajouté M. Eardley, qui va superviser la réintroduction d'un couple de castors à Holnicote, à proximité du parc national d'Exmoor, dans le sud-est de l'Angleterre.

Un autre couple sera relâché aux confins du parc national de South Down, près de la côte sud.

Tous seront réintroduits dans des zones boisées, où des experts surveilleront les modifications du milieu découlant de leur présence.

Le National Trust projette de restaurer 25.000 hectares de zones riches en habitat pour la vie sauvage d'ici à 2025, sur fond de déclin du nombre d'espèces depuis 1970.

Une partie du nord de l'Angleterre a été frappée par des inondations ces dernières semaines, avec des pluies automnales record, selon les services météorologiques.

Parmi les facteurs favorisant les inondations figurent les constructions dans les plaines inondables ou encore le mauvais entretien des cours d'eau.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Thaïlande: de rares images montrant le cruel dressage des éléphants à touristes
La ruée vers la lavande de millions d'abeilles
Nouveau cas d'empoisonnement présumé de tigre de Sumatra en Indonésie
Réchauffement 3 fois plus rapide au Pôle Sud que dans le reste du monde
Des agriculteurs dénoncent l'attaque d'animaux vivants par des vautours
Taïwan: un panda géant offert par la Chine donne naissance à un deuxième petit
Pollution dans l'Arctique russe: le nettoyage en surface terminé
Protection des abeilles: une ONG dépose un recours contre la Commission européenne
Des bulles de savon pour polliniser des arbres fruitiers
Galapagos: Diego, la tortue qui a sauvé son espèce, de retour sur son île
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Un virus de grippe porcine découvert comme propice à une prochaine pandémie
Le siège de la Nasa prend le nom de Mary Jackson, première ingénieure afro-américaine
Miction impossible? La Nasa lance un appel à idées pour des toilettes lunaires
Norvège: premiers coups de pelle pour excaver un bateau viking
Don du corps à la science: leur utilisation pour des crash tests
 LES PLUS LUS 
L'eau sur Mars s'est volatilisée il y a 3,5 milliards d'années
Un accélérateur de particules pour révéler les secrets de papyrus vieux de 2.000 ans
Un exosquelette connecté au cerveau permet à un patient tétraplégique de marcher
Égypte: découverte de momies d’animaux et de statuettes à Saqqarah
Le stress prénatal chez les futures mères pourrait nuire au développement cérébral de l'enfant à naître
Les prochains astronautes sur la Lune sautilleront moins
L'homéopathie ne sera plus remboursée par la Sécu en 2021
Le poisson-clown n’a pas la capacité génétique de s’adapter
Le Nobel de médecine couronne la recherche sur l'adaptation du corps au manque d'oxygène
La pratique régulière du sport pourrait améliorer la santé cardiovasculaire à n'importe quel âge
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2020 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.070 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.