ACCUEIL | FLUX RSS
Vendredi 5 Juin 2020

SANTE - Publié le 29/01/2020 à 05:28


Le régime cétogène fonctionne, mais il aurait des effets délétères à long terme


AFP

Des médecins américains de l'université de Yale ont étudié les effets d'un régime cétogène chez des souris afin de mesurer les bienfaits de ce régime alimentaire tant plébiscité qui consiste à consommer des lipides au détriment des glucides. 

Très en vogue depuis ces dernières années, le régime cétogène consiste à privilégier les matières grasses et à faire profil bas sur les glucides. Concrètement, une personne qui suit ce régime va par exemple consommer beaucoup de saumon fumé ou d'avocat, mais va éviter les gâteaux, les bonbons et autres sucreries, ainsi que les fruits les plus riches en sucres (raisin, mangue, banane). 

En dehors de son effet amaigrissant rapide et efficace, le régime cétogène aurait également des vertus pour protéger contre le diabète, expliquent des chercheurs de l'université de Yale (Etats-Unis). Parus dans Nature Metabolism, les travaux de ces chercheurs montrent en effet une réduction de glucose dans le sang des souris une semaine après avoir suivi un régime cétonique.

Quand le corps manque de sucre, il puise dans sa réserve de graisse et se met à produire des corps cétogènes, qui constituent une sorte de carburant pour l'organisme. Au cours de ce processus, les lymphocytes T gamma delta se développent dans tout le corps. Ce sont précisément ces cellules du système immunitaire qui permettent de repousser le diabète et le risque d'inflammation, montre l'étude. 

Or, l'expérience a également montré que l'effet inverse risque de se produire si le régime cétogène s'étend au-delà d'une semaine : "Lorsque les souris ont continué à suivre le régime riche en graisses et pauvre en glucides au-delà d'une semaine, elles consommaient plus de graisses qu'elles ne pouvaient en brûler, elles perdaient les cellules T gamma delta protectrices de la graisse et développaient un diabète et une obésité", constate Vishwa Deep Dixit, professeur d'immunobiologie à l'école de médecine de Yale et auteur principal de l'étude. 

"Nos recherches mettent en évidence l'interaction entre le métabolisme et le système immunitaire et la façon dont il coordonne le maintien du fonctionnement des tissus sains", renchérit Emily Goldberg, post-doctorante en médecine comparative et co-autrice de l'étude. 

Si l'étude ne permet pas de déterminer la durée idéale du régime cétogène pour bénéficier de ses vertus sur la santé, les chercheurs en déduisent qu'il est préférable de le suivre "à petites doses" et sur une courte période (moins d'une semaine). 

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Confinement: un quart des fumeurs a augmenté sa consommation de tabac
Le manque de sommeil pourrait augmenter la fréquence des crises d'asthme chez les jeunes adultes
Les Français ont mieux vécu le confinement grâce à... leur chien
Enfant autiste : un animal domestique peut alléger le stress familial
Les masques grand public, mode d'emploi
Complications inflammatoires, neurologiques, cardio: les mauvaises surprises de Covid-19
Une maladie peut-être liée au coronavirus touche des enfants au Royaume-Uni
Une étude suggère que le Covid-19 ne serait pas sexuellement transmissible
Coronavirus: une vacherie qui réserve des surprises
Deux chats malades du coronavirus à New York
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Les lampes à UV lointains, future arme antivirus dans les lieux publics?
Le manchot royal, producteur fécond de gaz hilarant
Durant la pandémie, les concerts continuent, dans des jeux vidéos
Le recul s'accélère en Afrique pour la forêt, mère nourricière des plus fragiles
Réchauffement: le niveau des océans pourrait monter de 1,3 mètre d'ici 2100
 LES PLUS LUS 
L'eau sur Mars s'est volatilisée il y a 3,5 milliards d'années
Un accélérateur de particules pour révéler les secrets de papyrus vieux de 2.000 ans
Un exosquelette connecté au cerveau permet à un patient tétraplégique de marcher
Le stress prénatal chez les futures mères pourrait nuire au développement cérébral de l'enfant à naître
Les prochains astronautes sur la Lune sautilleront moins
L'homéopathie ne sera plus remboursée par la Sécu en 2021
Le Nobel de médecine couronne la recherche sur l'adaptation du corps au manque d'oxygène
La pratique régulière du sport pourrait améliorer la santé cardiovasculaire à n'importe quel âge
Des baleines adaptent leur communication pour protéger leurs bébés
Une nécropole romaine exceptionnelle mise au jour à Narbonne
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2020 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.063 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.