ACCUEIL | FLUX RSS
Mardi 18 Fevrier 2020

SANTE - Publié le 29/01/2020 à 05:31


On sait désormais pourquoi les cheveux peuvent blanchir sous l'effet du stress


AFP

Des scientifiques brésiliens et américains confirment une théorie bien connue : celle que le stress ou l'angoisse donne des cheveux blancs. Leur étude, menée chez la souris, décrit les mécanismes précis d'un phénomène aussi effrayant qu'intrigant. 

"Arrête de te faire des cheveux blancs" ! Voici une expression courante de la langue française qui illustre, au sens propre comme au figuré, un phénomène purement biologique. La théorie selon laquelle un épisode émotionnellement traumatisant ou une période de stress intense peut faire grisonner les favoris est en effet largement répandue. 

"Mais jusqu'à présent, ce lien n'a pas été validé scientifiquement", soulignent les chercheurs à l'origine de ces nouveaux travaux parus dans la revue Nature. Par le biais de quels mécanismes cette curieuse décoloration capillaire se produit-elle ?

Pour élucider ce mystère, les auteurs de l'étude ont testé cette théorie sur des souris de laboratoire. Les rongeurs ont été soumis à des situations de stress intense distinctes. Chaque facteur de stress a conduit à l'apparition de poils gris/blancs chez les animaux.

Un neurotransmetteur en cause 

Les chercheurs se sont ensuite attaqués aux cellules souches mélanocytaires, localisées dans le renflement du follicule pileux, cavité qui sert de base à la pousse des cheveux. L'action de ces cellules est innervée par les neurones du système nerveux sympathique qui à son tour libère la molécule neurotransmettrice noradrénaline, sous l'effet du stress ou de la peur. Une fois activée, cette molécule produit un effet sur les cellules souches mélanocytes, qui sont responsables de la pigmentation des cheveux. 

En temps normal, ces cellules souches restent inactives jusqu'à ce que la repousse des cheveux soit nécessaire. Mais si les cellules souches des mélanocytes s'épuisent, l'action de pigmentation des racines capillaires n'est pas déclenchée. Conséquence : les cheveux blanchissent de manière irréversible. 

Pour vérifier cette théorie et tenter de contrer ces effets, les chercheurs ont administré un traitement contre l'hypertension artérielle afin de bloquer l'action de la noradrénaline, ce qui a empêché l'apparition de poils gris/blancs chez les souris. 

 "Notre étude démontre que l'activité neuronale induite par un stress aigu peut entraîner une perte rapide et permanente de cellules souches somatiques et illustre un exemple dans lequel le maintien des cellules souches somatiques est directement influencé par l'état physiologique global de l'organisme", concluent les scientifiques. 

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Les enfants apprennent plus facilement au contact d'une personne qu'ils jugent fiable
Les enfants et les écrans: des risques et des bénéfices
Il y a plus dangereux que le coronavirus
On sait désormais pourquoi les cheveux peuvent blanchir sous l'effet du stress
Le régime cétogène fonctionne, mais il aurait des effets délétères à long terme
Coronavirus: un touriste chinois, quatrième cas avéré en France
Deux fois moins de maux de tête grâce au cannabis thérapeutique ?
Les couettes et oreillers en plume peuvent être nocives pour les poumons, alertent des médecins
Cancers : les plus pauvres, les moins armés
De moins en moins d'additifs dans nos assiettes
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Deux vieux satellites vont se frôler au-dessus des Etats-Unis
Au Nicaragua, un artiste vit en ermite pour sculpter la montagne
Qu'est-ce qui pousse certaines personnes à considérer les femmes comme des objets sexuels ?
Les enfants apprennent plus facilement au contact d'une personne qu'ils jugent fiable
Les enfants et les écrans: des risques et des bénéfices
 LES PLUS LUS 
Les premiers bus à hydrogène entrent en service en France
Un maire décrète l’obligation d’être en joie pendant une semaine
Cuir de poisson: quand de jeunes chimistes marient luxe et écologie
L'antique tombe de la Dame de Vix, princesse celtique, ressurgit de la terre
Les squelettes surnommés les amants de Modène étaient deux hommes
L'anémie en début de grossesse pourrait augmenter le risque d'autisme chez l'enfant
Se montrer plus extraverti pour se sentir mieux ?
Des chercheurs ont appris à des rats à jouer à cache-cache
L'eau sur Mars s'est volatilisée il y a 3,5 milliards d'années
Un accélérateur de particules pour révéler les secrets de papyrus vieux de 2.000 ans
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2020 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.069 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.