ACCUEIL | FLUX RSS
Jeudi 2 Avril 2020

SANTE - Publié le 29/01/2020 à 05:40


Il y a plus dangereux que le coronavirus


AFP

Il y a un virus qui frappe fort en ce moment, au point d’avoir enlevé la vie de 39 enfants aux États-Unis seulement. Et ce n’est pas le coronavirus venu de Chine, c’est la grippe.

Selon les chiffres du Centre de contrôle des maladies (CDC), elle aurait frappé 13 millions d’Américains jusqu’ici cet hiver, entraîné l’hospitalisation de 120 000 d’entre eux, et provoqué des complications qui ont causé 6600 décès, en grande majorité des personnes âgées. À travers le monde, l’Organisation mondiale de la santé estime le bilan annuel entre 3 et 5 millions de cas sévères, et de 300 000 à 650 000 décès.

Au Québec, sans afficher un bilan aussi dramatique, cette saison de la grippe est néanmoins plus virulente, note l’Institut national de santé publique. On parlait en début d’année, dans le jargon de la santé, d’un indice d’activité grippale de 29 à 35 % pendant le congé des Fêtes, comparativement à une pointe de 30 % l’hiver précédent. Trois souches différentes de la grippe se font concurrence, un phénomène rare qui pourrait contribuer à diminuer l’efficacité du vaccin : les statistiques à ce sujet devraient être connues cette semaine.

Il ne fait aucun doute que, pour les médecins nord-américains, la grippe saisonnière est une plus grande source de préoccupations que le coronavirus 2019-nCoV. Bien que le nombre de cas de ce dernier soit voué à continuer d’augmenter, on reste à des années-lumière du bilan de la grippe, avec un taux de décès qui semble pour l’instant être de moins de 1 %. « La familiarité nourrit l’indifférence », résume pour le USA Today le Dr William Schaffner à propos de la grippe. À l’inverse, le coronavirus « crée de l’anxiété », « parce qu’il est nouveau, mystérieux et provient d’un endroit exotique ».

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Les enfants apprennent plus facilement au contact d'une personne qu'ils jugent fiable
Les enfants et les écrans: des risques et des bénéfices
Il y a plus dangereux que le coronavirus
On sait désormais pourquoi les cheveux peuvent blanchir sous l'effet du stress
Le régime cétogène fonctionne, mais il aurait des effets délétères à long terme
Coronavirus: un touriste chinois, quatrième cas avéré en France
Deux fois moins de maux de tête grâce au cannabis thérapeutique ?
Les couettes et oreillers en plume peuvent être nocives pour les poumons, alertent des médecins
Cancers : les plus pauvres, les moins armés
De moins en moins d'additifs dans nos assiettes
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Deux vieux satellites vont se frôler au-dessus des Etats-Unis
Au Nicaragua, un artiste vit en ermite pour sculpter la montagne
Qu'est-ce qui pousse certaines personnes à considérer les femmes comme des objets sexuels ?
Les enfants apprennent plus facilement au contact d'une personne qu'ils jugent fiable
Les enfants et les écrans: des risques et des bénéfices
 LES PLUS LUS 
L'eau sur Mars s'est volatilisée il y a 3,5 milliards d'années
Un accélérateur de particules pour révéler les secrets de papyrus vieux de 2.000 ans
Un exosquelette connecté au cerveau permet à un patient tétraplégique de marcher
Des baleines adaptent leur communication pour protéger leurs bébés
Le Nobel de médecine couronne la recherche sur l'adaptation du corps au manque d'oxygène
Les prochains astronautes sur la Lune sautilleront moins
La pratique régulière du sport pourrait améliorer la santé cardiovasculaire à n'importe quel âge
Le stress prénatal chez les futures mères pourrait nuire au développement cérébral de l'enfant à naître
Une nécropole romaine exceptionnelle mise au jour à Narbonne
L'homéopathie ne sera plus remboursée par la Sécu en 2021
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2020 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.056 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.