ACCUEIL | FLUX RSS
Jeudi 4 Juin 2020

SANTE - Publié le 23/04/2020 à 13:22


USA: la bithérapie à base de chloroquine déconseillée par un panel d'experts


AFP

Un groupe d'experts américains sous l'égide des Instituts nationaux de santé a formellement déconseillé aux médecins de soigner leurs patients Covid-19 avec le double traitement hydroxychloroquine et azithromycine, en raison des risques pour le coeur.

"A l'exception du contexte d'essais cliniques, le panel (...) recommande de ne pas utiliser les médicaments suivants pour le traitement de Covid-19: la combinaison d'hydroxychloroquine et azithromycine, en raison des toxicités potentielles", avertit le groupe dans des directives cliniques publiées mardi, en déconseillant également le médicament anti-VIH lopinavir/ritonavir.

Le panel regroupe des dizaines de représentants des Instituts nationaux de santé, d'organisations professionnelles de médecins, d'universités, de centres hospitaliers et d'agences fédérales. Il formule des directives pour la prise en charge des malades du nouveau coronavirus, sur la base des études réalisées à ce jour.

"Actuellement, aucun médicament n'a démontré qu'il était sûr et efficace pour traiter Covid-19", écrit en gras le groupe d'experts.

Concernant la prise seule d'hydroxychloroquine, sans l'antibiotique azithromycine, ainsi que de l'antiviral remdesivir, le panel explique qu'il n'y a pas encore d'études rigoureuses pour permettre de trancher dans un sens ou dans l'autre.

"Il n'existe pas suffisamment de données cliniques pour recommander ou déconseiller la chloroquine ou l'hydroxychloroquine", écrivent les experts du panel.

"Si la chloroquine ou l'hydroxychloroquine sont utilisées, les cliniciens doivent surveiller l'apparition d'effets indésirables chez le patient, notamment l'intervalle QTc", avertissent-ils. Cela signifie que ces molécules peuvent, chez certains patients, provoquer des problèmes de rythme cardiaque, un effet connu car le médicament est utilisé depuis longtemps contre le paludisme.

L'hydroxychloroquine est donnée en bithérapie avec l'antibiotique azithromycine dans de nombreux hôpitaux du monde entier, et le cocktail est particulièrement promu par le médecin français Didier Raoult. Ce scientifique est très critique des experts arguant qu'il faut des essais cliniques plus rigoureux pour savoir si c'est réellement ce cocktail de molécules qui a permis d'aider nombre de ses patients à guérir du Covid-19. De tels essais sont en cours.

Le président américain Donald Trump a initialement vanté également cette bithérapie comme un "don du ciel", mais récemment, face à la controverse et après que des médecins ont rapporté des résultats inquiétants, il n'a plus évoqué la chloroquine.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Confinement: un quart des fumeurs a augmenté sa consommation de tabac
Le manque de sommeil pourrait augmenter la fréquence des crises d'asthme chez les jeunes adultes
Les Français ont mieux vécu le confinement grâce à... leur chien
Enfant autiste : un animal domestique peut alléger le stress familial
Les masques grand public, mode d'emploi
Complications inflammatoires, neurologiques, cardio: les mauvaises surprises de Covid-19
Une maladie peut-être liée au coronavirus touche des enfants au Royaume-Uni
Une étude suggère que le Covid-19 ne serait pas sexuellement transmissible
Coronavirus: une vacherie qui réserve des surprises
Deux chats malades du coronavirus à New York
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Les lampes à UV lointains, future arme antivirus dans les lieux publics?
Le manchot royal, producteur fécond de gaz hilarant
Durant la pandémie, les concerts continuent, dans des jeux vidéos
Le recul s'accélère en Afrique pour la forêt, mère nourricière des plus fragiles
Réchauffement: le niveau des océans pourrait monter de 1,3 mètre d'ici 2100
 LES PLUS LUS 
L'eau sur Mars s'est volatilisée il y a 3,5 milliards d'années
Un accélérateur de particules pour révéler les secrets de papyrus vieux de 2.000 ans
Un exosquelette connecté au cerveau permet à un patient tétraplégique de marcher
Le stress prénatal chez les futures mères pourrait nuire au développement cérébral de l'enfant à naître
Les prochains astronautes sur la Lune sautilleront moins
L'homéopathie ne sera plus remboursée par la Sécu en 2021
Le Nobel de médecine couronne la recherche sur l'adaptation du corps au manque d'oxygène
La pratique régulière du sport pourrait améliorer la santé cardiovasculaire à n'importe quel âge
Des baleines adaptent leur communication pour protéger leurs bébés
Une nécropole romaine exceptionnelle mise au jour à Narbonne
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2020 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.055 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.