ACCUEIL | FLUX RSS
Dimanche 9 Août 2020

INSOLITE - Publié le 23/04/2020 à 13:55


Coronavirus: au Pakistan, une vaste vallée retrouve son confinement millénaire


AFP

Fatiguée de voir des habitants violer les règles de quarantaine au risque de propager le coronavirus, une responsable indonésienne a décidé de faire peur à ceux qui voudraient ignorer ces mesures en les enfermant dans une "maison hantée".

"L'idée est que s'il y a une maison vide ou une maison hantée dans un village, il faut y cantonner les contrevenants", a déclaré à l'AFP Kusdinar Untung Yuni Sukowati, cheffe du département de Sragen sur l'île de Java.

La responsable a publié un nouveau décret pour réguler l'afflux dans la région d'Indonésiens arrivant de la capitale Jakarta et d'autres grandes villes, alors que certains ne respectaient pas la règle d'un isolement de deux semaines suivant leur arrivée.

Les responsables locaux ont été chargés d'identifier les maisons abandonnées qui sont considérées comme hantées, mettant à profit les croyances bien ancrées en des êtres surnaturels qui peuplent le folklore indonésien.

Cinq personnes ont déjà été enfermées dans des maisons hantées, après ces instructions.

Dans le village de Sepat, les chefs ont ainsi choisi une maison abandonnée depuis longtemps et y ont installé des lits séparés par des rideaux et quelques meubles.

Ce village a isolé trois nouveaux arrivants qui ont été forcés de passer le reste de leur quarantaine d'une durée de deux semaines dans cette habitation à la sinistre réputation.

Parmi eux, Heri Susanto a indiqué qu'il n'avait pas encore rencontré de fantôme depuis le début de son séjour dans la maison hantée.

"Mais on verra bien la suite des événements". Cette punition "est pour le bien de tous, j'ai appris ma leçon", a reconnu l'homme, venu de l'île de Sumatra.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


L'Egypte invite Musk après un tweet sur les pyramides construites par des extra-terrestres
Pacifique: trois naufragés sauvés par leur SOS écrit sur la plage
En Bavière, des cigognes empêchent la bière de couler
Tenues légères, danses vulgaires: la Chine tance 10 sites web
Japon: une attraction de maison hantée en mode drive-in face au virus
Tanzanie: un mineur devient millionnaire avec deux morceaux de tanzanite
Virus: panique en Australie, le papier toilette à nouveau rationné
Pandémie: au Japon, des geishas se convertissent au tout internet
Balade à Tokyo avec un amoureux des gants perdus
Le manchot royal, producteur fécond de gaz hilarant
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Virgin Galactic table sur un premier vol touristique au premier trimestre 2021
L'Egypte invite Musk après un tweet sur les pyramides construites par des extra-terrestres
Pacifique: trois naufragés sauvés par leur SOS écrit sur la plage
Les antalgiques ne serviraient à rien contre la douleur chronique primaire
SpaceX a ramené sur Terre deux astronautes, une première
 LES PLUS LUS 
L'eau sur Mars s'est volatilisée il y a 3,5 milliards d'années
Un accélérateur de particules pour révéler les secrets de papyrus vieux de 2.000 ans
Un exosquelette connecté au cerveau permet à un patient tétraplégique de marcher
Égypte: découverte de momies d’animaux et de statuettes à Saqqarah
Le poisson-clown n’a pas la capacité génétique de s’adapter
Le stress prénatal chez les futures mères pourrait nuire au développement cérébral de l'enfant à naître
Les prochains astronautes sur la Lune sautilleront moins
L'homéopathie ne sera plus remboursée par la Sécu en 2021
La pratique régulière du sport pourrait améliorer la santé cardiovasculaire à n'importe quel âge
Le Nobel de médecine couronne la recherche sur l'adaptation du corps au manque d'oxygène
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2020 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.100 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.