ACCUEIL | FLUX RSS
Jeudi 4 Juin 2020

PLANETE - Publié le 29/04/2020 à 13:44


A Mayotte, recrudescence de braconnage de tortues à cause du confinement


AFP

L'association de protection des tortues marines de Mayotte Oulanga Na Nyamba a alerté mardi dans un communiqué sur la "recrudescence alarmante du braconnage de tortues marines sur les principales plages de pontes depuis le début de la crise sanitaire liée au Covid-19".

L'île française située dans l'océan indien est un haut lieu de ponte notamment pour les tortues vertes, avec 3.000 à 4.000 "montées" comptabilisées par an et, en réalité, probablement bien davantage, selon le réseau d'échouage mahorais de mammifères marins et de tortues marines (Remmat).

Sur les seules plages de Moya (Petite-Terre), l'une des principales plages de pontes, "28 tortues ont été braconnées depuis le 17 mars", a ainsi constaté l'association environnementale. Mais des cas de braconnage sont constatés sur toutes les plages de pontes, ajoute-t-elle, sans pouvoir donner de chiffres.

Mardi matin, "deux braconniers ont ainsi été interpellé avec 60 kg de chair de tortues, en provenance de la plage de Papani (Petite-Terre)", explique Jeanne Wagner, directrice de l'association Oulanga Na Nyamba.

A Mayotte, les plages sont restées vides depuis le début du confinement, car "les gardes du conseil départemental (en charge de la surveillance de certaines plages) étaient confinés", tout comme les agents de la police de l'Environnement de l'Office français de la biodiversité. Et les associations n'ont plus "l'autorisation d'aller sur les plages non plus", raconte-t-elle.

Même si "la situation s'est progressivement débloquée" ces derniers jours, avec la reprise de service de certains agents, "cette absence de fréquentation a laissé libre cours aux braconniers", regrette l'association.

Sur la plage de Moya "s’entassent des cadavres de tortues, et l'odeur de putréfaction est omniprésente", explique l'association, qui a déposé plainte pour "destruction d’espèces protégées".

Des centaines de tortues sont braconnées tous les ans à Mayotte mais le phénomène s'est aggravé avec la crise sanitaire, souligne Jeanne Wagner.

Les tortues sont tuées pour la vente, illégale, de leur chair. "Il est difficile de dire si c'est lié à la faim et aux situations de pauvreté accentuées par la crise sanitaire", reconnait Mme Wagner.

"Ce qui est sûr, c'est que c'est très lucratif, puisque la viande de tortue peut se vendre jusqu'à 50 euros le kilo" (une tortue verte pèse environ 120 kg), ajoute-t-elle.

A Mayotte, la viande de tortue est mangée "pour des occasions spéciales", "uniquement par des hommes", explique-t-elle.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Le recul s'accélère en Afrique pour la forêt, mère nourricière des plus fragiles
Réchauffement: le niveau des océans pourrait monter de 1,3 mètre d'ici 2100
Dans les gorges de l'Ardèche, une virginité retrouvée mais éphémère ?
Lait, vin, pommes de terre: que faire des excédents de la crise du coronavirus?
Coronavirus: au Moyen-Orient, gants et masques polluent villes et nature
Le fonds souverain de la Norvège bannit des géants miniers et énergétiques
Brésil: à plus de 50 ans, une nouvelle vie pour une éléphante
L'Amazonie est un réservoir à virus, dit un chercheur brésilien
Sécheresse catastrophique en République tchèque, selon le ministère de l’Environnement
Besoin de soutien: les adoptions d'animaux s'envolent aux Etats-Unis
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Les lampes à UV lointains, future arme antivirus dans les lieux publics?
Le manchot royal, producteur fécond de gaz hilarant
Durant la pandémie, les concerts continuent, dans des jeux vidéos
Le recul s'accélère en Afrique pour la forêt, mère nourricière des plus fragiles
Réchauffement: le niveau des océans pourrait monter de 1,3 mètre d'ici 2100
 LES PLUS LUS 
L'eau sur Mars s'est volatilisée il y a 3,5 milliards d'années
Un accélérateur de particules pour révéler les secrets de papyrus vieux de 2.000 ans
Un exosquelette connecté au cerveau permet à un patient tétraplégique de marcher
Le stress prénatal chez les futures mères pourrait nuire au développement cérébral de l'enfant à naître
Les prochains astronautes sur la Lune sautilleront moins
L'homéopathie ne sera plus remboursée par la Sécu en 2021
Le Nobel de médecine couronne la recherche sur l'adaptation du corps au manque d'oxygène
La pratique régulière du sport pourrait améliorer la santé cardiovasculaire à n'importe quel âge
Des baleines adaptent leur communication pour protéger leurs bébés
Une nécropole romaine exceptionnelle mise au jour à Narbonne
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2020 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.047 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.