ACCUEIL | FLUX RSS
Jeudi 4 Juin 2020

PLANETE - Publié le 30/04/2020 à 10:12


Sécheresse catastrophique en République tchèque, selon le ministère de l’Environnement


AFP

La République tchèque est d'ores et déjà confrontée à une sécheresse "catastrophique", a déclaré mercredi le ministre de l’Environnement Richard Brabec, tandis que les experts parlent de la pire situation hydrologique en 500 ans.

"La situation est tout simplement catastrophique", a dit aux journalistes M. Brabec.

Les niveaux des cours d’eau, aussi bien de ceux en surface que souterrains, restent particulièrement bas en ce printemps 2020, comparé aux moyennes saisonnières des années précédentes.

"L’épisode de sécheresse que connaît le pays depuis 2015 est le pire de ces 500 dernières années", peut-on à cet égard lire sur le compte Twitter du collectif spécialisé Intersucho, réunissant des scientifiques et des experts.

En 2019, la très faible humidité du sol a provoqué sur 99,5 % du territoire tchèque un arrêt de la croissance végétale, réduit les rendements agricoles et mis en danger le bétail.

La sécheresse de plus en plus fréquente depuis quelques années en République tchèque est due "à la baisse du volume des précipitations, à la hausse de la température moyenne ainsi qu’à une évaporation plus importante et à une saison de végétation plus longue", a expliqué Richard Brabec.

Le ministre a annoncé pour le 12 mai prochain une réunion de la "coalition nationale pour la lutte contre la sécheresse", avec des représentants des régions et des communes, en vue de préparer un scénario de crise et d'assurer l’approvisionnement en eau potable.

En Pologne voisine, dont les ressources en eau sont actuellement, d'après les autorités, comparables à celles de l'Egypte, la sécheresse sème la panique parmi les agriculteurs et a récemment favorisé de grands incendies dans le parc national de la Biebrza, dans l'est.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Le recul s'accélère en Afrique pour la forêt, mère nourricière des plus fragiles
Réchauffement: le niveau des océans pourrait monter de 1,3 mètre d'ici 2100
Dans les gorges de l'Ardèche, une virginité retrouvée mais éphémère ?
Lait, vin, pommes de terre: que faire des excédents de la crise du coronavirus?
Coronavirus: au Moyen-Orient, gants et masques polluent villes et nature
Le fonds souverain de la Norvège bannit des géants miniers et énergétiques
Brésil: à plus de 50 ans, une nouvelle vie pour une éléphante
L'Amazonie est un réservoir à virus, dit un chercheur brésilien
Sécheresse catastrophique en République tchèque, selon le ministère de l’Environnement
Besoin de soutien: les adoptions d'animaux s'envolent aux Etats-Unis
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Les lampes à UV lointains, future arme antivirus dans les lieux publics?
Le manchot royal, producteur fécond de gaz hilarant
Durant la pandémie, les concerts continuent, dans des jeux vidéos
Le recul s'accélère en Afrique pour la forêt, mère nourricière des plus fragiles
Réchauffement: le niveau des océans pourrait monter de 1,3 mètre d'ici 2100
 LES PLUS LUS 
L'eau sur Mars s'est volatilisée il y a 3,5 milliards d'années
Un accélérateur de particules pour révéler les secrets de papyrus vieux de 2.000 ans
Un exosquelette connecté au cerveau permet à un patient tétraplégique de marcher
Le stress prénatal chez les futures mères pourrait nuire au développement cérébral de l'enfant à naître
Les prochains astronautes sur la Lune sautilleront moins
L'homéopathie ne sera plus remboursée par la Sécu en 2021
Le Nobel de médecine couronne la recherche sur l'adaptation du corps au manque d'oxygène
La pratique régulière du sport pourrait améliorer la santé cardiovasculaire à n'importe quel âge
Des baleines adaptent leur communication pour protéger leurs bébés
Une nécropole romaine exceptionnelle mise au jour à Narbonne
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2020 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.066 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.