ACCUEIL | FLUX RSS Mercredi 14 Avril 2021

TECHNOLOGIES - Publié le 30/04/2020 à 10:13


Google lutte contre les pubs abusives liées à la pandémie


AFP

Google estime que ses efforts pour bloquer les acteurs malveillants, qui profitent de la pandémie de coronavirus pour tenter d'arnaquer les internautes, "fonctionnent", d'après son rapport annuel sur les règles publicitaires publié jeudi.

Le géant de la recherche sur internet, leader du marché mondial de la publicité en ligne, a mis en place une équipe spéciale chargée de faire face au flot continu d'annonces mensongères, trompeuses ou dangereuses.

"Nous avons par exemple assisté à un pic de pubs frauduleuses pour des produits très demandés, comme les masques de protection du visage", détaille le rapport.

"Ces annonces promeuvent des produits à des prix largement supérieurs à ceux du marché, mentent sur la qualité pour inciter les gens à acheter ou sont placées par des marchands qui ne livrent pas les commandes".

Cette équipe a déjà bloqué et retiré des dizaines de millions de pubs liées au coronavirus ces derniers mois, pour des motifs tels que "gonflement des prix", "tentative de profiter des pénuries d'équipements de santé" ou encore "affirmations trompeuses sur des remèdes".

Google a réalisé près de 162 milliards de dollars de chiffre d'affaires en 2019. Son modèle économique repose principalement sur la publicité à grande échelle en fonction des profils agrégés des utilisateurs, déterminés par leurs recherches en ligne, y compris sur YouTube, la plateforme vidéo du groupe californien.

En tout, en 2019, Google a retiré 2,7 milliards de "mauvaises publicités", contre 2,3 milliards en 2018.

Il peut s'agir de hameçonnage (technique illégale de récupération d'informations personnelles), d'annonces encourageant la haine, la discrimination ou la violence, ou encore de publicités sensationnalistes (52 millions supprimées).

La société a aussi suspendu 1 million de comptes d'annonceurs.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Nancy: un robot-chien pour remplacer l'homme dans les endroits dangereux
Amazon introduit le paiement sans contact avec la paume de la main
Des robots de la taille d'un cheveu peuvent marcher à quatre pattes
Microsoft opère de subtils changements stratégiques avant l'arrivée de son Xbox X
Les dépenses mensuelles consacrées aux jeux mobiles demeurent élevées
Ecosse: des robots entraînés à aider les personnes isolées
Une vague d'accusations de harcèlements dans les jeux vidéo
Ludique, court et intense: ruée de pratiquants vers le cyclisme virtuel
Données de navigation: Google aura la mémoire plus courte
Sur internet, les infox sur les vaccins gonflées à bloc par le Covid
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Les T-Rex adolescents ont évincé les espèces de dinosaures plus petites, selon une étude
Italie: découverte d'un char de l'époque romaine près de Pompéi
Australie: un mouton délesté de son pelage de 35 kg
La Russie lance son premier satellite de surveillance de l'Arctique
Dès 2022, un satellite Franco-Chinois pour observer la jeunesse de l'univers
 LES PLUS LUS 
Un accélérateur de particules pour révéler les secrets de papyrus vieux de 2.000 ans
Comment le cerveau accroît ou diminue la perception de la douleur
Le poisson-clown n’a pas la capacité génétique de s’adapter
Égypte: découverte de momies d’animaux et de statuettes à Saqqarah
L'eau sur Mars s'est volatilisée il y a 3,5 milliards d'années
L'homéopathie ne sera plus remboursée par la Sécu en 2021
Un maire décrète l’obligation d’être en joie pendant une semaine
Les prochains astronautes sur la Lune sautilleront moins
Un exosquelette connecté au cerveau permet à un patient tétraplégique de marcher
Le stress prénatal chez les futures mères pourrait nuire au développement cérébral de l'enfant à naître
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2021 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.058 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.