ACCUEIL | FLUX RSS
Jeudi 4 Juin 2020

RECHERCHE - Publié le 14/05/2020 à 15:00


Des chercheurs montrent les méfaits des boissons sucrées sur la santé féminine


AFP

De chercheurs américains ont montré que le fait de boire au moins une boisson sucrée par jour pouvait augmenter le risque de maladies cardiovasculaires chez les femmes.

Dans le cadre de l'étude, étaient considérées comme boissons sucrées : les sodas, l'eau et le thé aromatisés sucrés, les boissons fruitées sucrées mais pas les jus 100% naturels.

Cette nouvelle étude, menée par une équipe de l'Université de Californie San Diego, a suivi plus de 106.000 femmes âgées en moyenne de 52 ans. Aucune n'avait souffert de maladies cardiaques, d'accident vasculaire cérébral ni de diabète avant de participer à l'étude.

On demanda aux femmes de rapporter le nombre de boissons sucrées qu'elles consommaient quotidiennement.

Les chercheurs ont recouru aux dossiers médicaux hospitaliers des sujets pour déterminer qui avait subi une crise cardiaque, un accident vasculaire cérébral ou une intervention chirurgicale sur les artères au cours de l'étude.

Leurs résultats, publiés aujourd'hui dans le Journal of the American Heart Association, une revue en accès libre de l'American Heart Association, ont montré que les participantes qui buvaient le plus de boissons sucrées étaient en moyenne plus jeunes, plus susceptibles de fumer, d'être obèses et moins susceptibles d'adopter une alimentation équilibrée.

Ils ont aussi trouvé que la consommation quotidienne d'au moins une boisson sucrée était liée à un risque accru de 20% de développer une maladie cardiovasculaire, à un risque plus élevé de 21% d'accident vasculaire cérébral et de +26% d'intervention sur des artères obstruées (comme l'angioplastie) en comparaison avec les femmes qui buvaient rarement ou jamais de telles boissons.

Le type de boissons sucrées consommées semblait aussi affecter le risque de trouble cardiovasculaire. Ainsi, la consommation d'au moins une boisson fruitée sucrée par jour était associée à un risque augmenté de 42% de maladies cardiovasculaires, et les sodas augmentaient le risque de 23%, par rapport à celles qui ne buvaient que rarement ces breuvages.

"Bien que l'étude se fonde sur l'observation et ne peut pas montrer de lien de cause à effet, nous émettons l'hypothèse que le sucre pourrait augmenter le risque de maladies cardiovasculaires de plusieurs manières. Il fait augmenter les taux de glucose et les concentrations d'insuline dans le sang, ce qui peut faire augmenter l'appétit et mener à l'obésité, un facteur de risque important pour les maladies cardiovasculaires", a commenté l'auteur de l'étude Cheryl Anderson.

"De plus, l'excès de sucre dans le sang est associé à un stress oxydant et à une inflammation, à une résistance à l'insuline, à des profils à fort cholestérol et du diabète de type 2, à des maladies fortement associées au développement de l'athérosclérose, le rétrécissement des artères sous-jacentes dans la plupart des maladies cardiovasculaires", selon le professeur Anderson.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Des chercheurs montrent les méfaits des boissons sucrées sur la santé féminine
Virus: en Chine, un possible vaccin se fabrique déjà à grande échelle
Coronavirus: résultats décevants d'un médicament contre l'arthrite
Vaccins anti-Covid-19: une centaine de projets, une dizaine à l'essai
COVID-19: aucune preuve que des patients guéris soient immunisés, dit l’OMS
Échec d’un essai clinique de l’antiviral remdesivir contre la COVID-19
La chaleur et les rayons du soleil pourraient affaiblir le virus, selon une étude
Covid-19: quel est ce labo chinois pointé du doigt?
Des chercheurs créent une carte du virus basée sur des données de Facebook et Google
Coronavirus: premiers essais cliniques d'un vaccin en Allemagne
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Les lampes à UV lointains, future arme antivirus dans les lieux publics?
Le manchot royal, producteur fécond de gaz hilarant
Durant la pandémie, les concerts continuent, dans des jeux vidéos
Le recul s'accélère en Afrique pour la forêt, mère nourricière des plus fragiles
Réchauffement: le niveau des océans pourrait monter de 1,3 mètre d'ici 2100
 LES PLUS LUS 
L'eau sur Mars s'est volatilisée il y a 3,5 milliards d'années
Un accélérateur de particules pour révéler les secrets de papyrus vieux de 2.000 ans
Un exosquelette connecté au cerveau permet à un patient tétraplégique de marcher
Le stress prénatal chez les futures mères pourrait nuire au développement cérébral de l'enfant à naître
Les prochains astronautes sur la Lune sautilleront moins
L'homéopathie ne sera plus remboursée par la Sécu en 2021
Le Nobel de médecine couronne la recherche sur l'adaptation du corps au manque d'oxygène
La pratique régulière du sport pourrait améliorer la santé cardiovasculaire à n'importe quel âge
Des baleines adaptent leur communication pour protéger leurs bébés
Une nécropole romaine exceptionnelle mise au jour à Narbonne
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2020 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.062 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.