ACCUEIL | FLUX RSS
Dimanche 9 Août 2020

RECHERCHE - Publié le 30/06/2020 à 01:42


Des médecins décrivent une pathologie similaire à Alzheimer


AFP

Des chercheurs confirment dans une nouvelle étude la présence de protéines dans le cerveau chez les personnes âgées, pouvant déclencher une démence similaire à celle qui conduit à la maladie d'Alzheimer. 

Une recherche réalisée par des médecins de l'université du Kentucky et parue dans la revue Jama Neurology décrit une forme complexe et encore mal connue de démence. Cette autre forme, causée par la protéine TDP-43 (découverte en 2006), a été identifiée l'année dernière et est connue aujourd'hui sous le nom de "LATE".

"L'une des choses que nous avons apprises au cours des dix dernières années est que beaucoup de personnes que nous pensons atteintes de démence due à la maladie d'Alzheimer ne le sont pas. Il existe d'autres maladies du cerveau qui provoquent le même type de symptômes que la maladie d'Alzheimer, y compris certaines dont nous n'avons découvert l'existence que récemment", explique Erin Abner, professeure associée au College of Public Health de l'université du Kentucky, qui a participé à l'étude.

Dans cette nouvelle étude, des analyses de données issues d'autopsies réalisées sur le cerveau de 375 adultes d'âge avancé ont été effectuées au centre de la maladie d'Alzheimer de l'université du Kentucky. Lorsque l'équipe de chercheurs a examiné les données médicales des participants, celle-ci a remarqué que certains souffraient non seulement la pathologie d'Alzheimer, mais aussi d'une pathologie indiquant la présence de TDP-43 et d'une autre protéine appelée "synucléine alpha". L'étude a révélé qu'environ 20% des participants étaient atteints de cette pathologie et que leur forme de démence était plus sérieuse que les autres patients.

"Ce n'est pas une bonne nouvelle, car cela signifie que même si nous pouvions guérir complètement la maladie d'Alzheimer, nous devrions encore faire face au TDP-43 et à la synucléine alpha, et ils sont courants chez les personnes âgées. Nous devons comprendre exactement ce à quoi nous sommes confrontés alors que nous essayons de stopper la démence. Nous avons encore beaucoup à apprendre", conclut Erin Abner.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Les antalgiques ne serviraient à rien contre la douleur chronique primaire
Des chercheurs en bonne voie pour détecter le Covid-19 dans l'air expiré
Des chercheurs d'Harvard fournissent une explication sur la perte d'odorat liée au Covid-19
Repérer les risques d'Alzheimer dès l'âge de 20 ans ? C'est possible, affirment des chercheurs
La présence d'un anticorps pourrait expliquer pourquoi certaines femmes font des fausses couches à répétition
Une recherche sur les survivants d'Ebola nous en apprend plus sur les séquelles à long terme du virus
Un virus de grippe porcine découvert comme propice à une prochaine pandémie
Une vaste étude illustre les méfaits de la pollution de l'air sur la santé des seniors
Des médecins décrivent une pathologie similaire à Alzheimer
Covid-19: la dexaméthasone déjà utilisée à grande échelle en France, selon une infectiologue
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Virgin Galactic table sur un premier vol touristique au premier trimestre 2021
L'Egypte invite Musk après un tweet sur les pyramides construites par des extra-terrestres
Pacifique: trois naufragés sauvés par leur SOS écrit sur la plage
Les antalgiques ne serviraient à rien contre la douleur chronique primaire
SpaceX a ramené sur Terre deux astronautes, une première
 LES PLUS LUS 
L'eau sur Mars s'est volatilisée il y a 3,5 milliards d'années
Un accélérateur de particules pour révéler les secrets de papyrus vieux de 2.000 ans
Un exosquelette connecté au cerveau permet à un patient tétraplégique de marcher
Égypte: découverte de momies d’animaux et de statuettes à Saqqarah
Le poisson-clown n’a pas la capacité génétique de s’adapter
Le stress prénatal chez les futures mères pourrait nuire au développement cérébral de l'enfant à naître
Les prochains astronautes sur la Lune sautilleront moins
L'homéopathie ne sera plus remboursée par la Sécu en 2021
La pratique régulière du sport pourrait améliorer la santé cardiovasculaire à n'importe quel âge
Le Nobel de médecine couronne la recherche sur l'adaptation du corps au manque d'oxygène
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2020 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.094 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.