ACCUEIL | FLUX RSS
Lundi 6 Juillet 2020

PLANETE - Publié le 30/06/2020 à 01:47


Des agriculteurs dénoncent l'attaque d'animaux vivants par des vautours


AFP

Des syndicats d'agriculteurs en Haute-Loire ont dénoncé ces derniers jours de récentes attaques de vautours contre des troupeaux, et demandé à l'Etat d'agir en mettant notamment en place des tirs d'effarouchement et un système d'indemnisation pour les éleveurs.

"Les vautours sont des nécrophages stricts et donc totalement inoffensifs et incapables d’attaquer le moindre troupeau", a réagi lundi la Ligue pour la Protection des Oiseaux (LPO), jointe par l'AFP.

"Il est vrai qu’un animal mourant et incapable de bouger peut théoriquement être mangé par des vautours. Et dans ce cas, ils anticipent une mort certaine", a-t-elle ajouté, évoquant l'exemple de bête morte ou blessée à la suite d'une "mise bas qui s'est mal passée" ou de l'attaque "d'un chien errant".

La LPO répondait au communiqué de la FDSEA et des Jeunes Agriculteurs de Haute-Loire, diffusé mercredi et faisant état "d'attaques" du rapace diurne dans leurs cheptels.

"Depuis trois semaines, six éleveurs de Haute-Loire ont subi des attaques de vautours: 7 ovins et 2 bovins ont été consommés, et un agneau attaqué mais sauvé par l'éleveur", ont-ils dénoncé, citant des cas dans les communes de Saugues, Torsiac, Couteuges, Lubilhac, Thoras et Chanaleilles.

"Si nous avons tous appris à l'école que le vautour était nécrophage, force est de constater, au vu des dernières attaques, qu'il s'attaque aussi à des animaux vivants", ont-ils aussi affirmé.

"On parle du bien-être animal sans arrêt, on laisse les animaux dehors, dans le milieu naturel, avec le plus de confort et de bien-être possible", a souligné par la suite la présidente des JA Haute-Loire, Laurine Rousset, interrogée par l'AFP.

"Et maintenant il va falloir les rentrer car on a des problèmes de vautours ? Il y a un moment, il va falloir faire les bons choix", a-t-elle insisté.

Les deux syndicats agricoles demandent notamment une étude de "l'évolution des comportements des vautours", la mise en place de tirs d'effarouchement et d'une indemnisation pour les éleveurs.

Ils ont rendez-vous avec le préfet début juillet.

La LPO, aux doléances des agriculteurs de Haute-Loire, a rappelé lundi les réponses déjà existantes d'un Plan National d'Actions, qui vise à préserver la relation à bénéfices réciproques entre éleveurs et vautours.

L'association a assuré en outre que la "très grande majorité" des éleveurs était favorable à la présence de ces oiseaux, garants selon elle d'un "équarrissage naturel et gratuit".

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Thaïlande: de rares images montrant le cruel dressage des éléphants à touristes
La ruée vers la lavande de millions d'abeilles
Nouveau cas d'empoisonnement présumé de tigre de Sumatra en Indonésie
Réchauffement 3 fois plus rapide au Pôle Sud que dans le reste du monde
Des agriculteurs dénoncent l'attaque d'animaux vivants par des vautours
Taïwan: un panda géant offert par la Chine donne naissance à un deuxième petit
Pollution dans l'Arctique russe: le nettoyage en surface terminé
Protection des abeilles: une ONG dépose un recours contre la Commission européenne
Des bulles de savon pour polliniser des arbres fruitiers
Galapagos: Diego, la tortue qui a sauvé son espèce, de retour sur son île
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Un virus de grippe porcine découvert comme propice à une prochaine pandémie
Le siège de la Nasa prend le nom de Mary Jackson, première ingénieure afro-américaine
Miction impossible? La Nasa lance un appel à idées pour des toilettes lunaires
Norvège: premiers coups de pelle pour excaver un bateau viking
Don du corps à la science: leur utilisation pour des crash tests
 LES PLUS LUS 
L'eau sur Mars s'est volatilisée il y a 3,5 milliards d'années
Un accélérateur de particules pour révéler les secrets de papyrus vieux de 2.000 ans
Un exosquelette connecté au cerveau permet à un patient tétraplégique de marcher
Égypte: découverte de momies d’animaux et de statuettes à Saqqarah
Le stress prénatal chez les futures mères pourrait nuire au développement cérébral de l'enfant à naître
Les prochains astronautes sur la Lune sautilleront moins
L'homéopathie ne sera plus remboursée par la Sécu en 2021
Le poisson-clown n’a pas la capacité génétique de s’adapter
Le Nobel de médecine couronne la recherche sur l'adaptation du corps au manque d'oxygène
La pratique régulière du sport pourrait améliorer la santé cardiovasculaire à n'importe quel âge
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2020 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.073 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.