ACCUEIL | FLUX RSS Lundi 28 Septembre 2020

CIEL&ESPACE - Publié le 29/07/2020 à 21:33


Le vaisseau spatial de Virgin Galactic aura des caméras pour selfie avec la Terre


AFP

12 hublots, 16 caméras et un grand miroir au fond de la cabine pour s'admirer: la compagnie de tourisme spatial Virgin Galactic a présenté mardi l'intérieur du vaisseau qui emmènera, à une date toujours indéterminée, des passagers capables de payer des centaines de milliers de dollars pour flotter quelques minutes à la frontière de l'espace.

La compagnie fondée par le milliardaire britannique Richard Branson, et désormais cotée en bourse, n'a cessé de repousser la date de son premier vol commercial, mais ses dirigeants ont assuré récemment que ce n'était plus qu'une question de mois. Plusieurs vols d'essai doivent encore avoir lieu, a dit un responsable mardi, avant que Richard Branson ne prenne place lui-même à bord.

L'intérieur de la cabine, qui aura six sièges en plus des deux pilotes, a été conçu pour maximiser la vue sur la Terre.

Un reporter de l'AFP l'a visitée en réalité virtuelle, avec un casque fourni par la société. Chaque siège est près d'un grand hublot ovale, et une caméra est fixée sur chacun de ces hublots de façon à ce que le passager puisse être pris en photo avec la Terre en arrière-plan, sans avoir besoin de sortir son propre appareil photo.

Les passagers pourront détacher leur ceinture pour flotter, et d'autres hublots perçant le plafond de la cabine offriront une vue spectaculaire sur le globe, au milieu d'un ciel noir.

600 clients ayant déboursé jusqu'à 250.000 dollars, que la compagnie appelle "futurs astronautes", attendent depuis des années de prendre place à bord du SpaceShipTwo, mais le développement a été retardé par un accident mortel en 2014, quand une fausse manipulation d'un des deux pilotes a provoqué la désintégration de l'appareil en vol.

Le vaisseau sera d'abord porté par un avion spécial et largué en altitude. Quelques secondes après, le vaisseau, mi-avion mi-fusée, allumera son moteur pour une ascension supersonique, avec une accélération de 3,5 g, soit trois fois et demi la pesanteur terrestre.

Puis il le coupera, ce qui créera une sensation d'apesanteur pendant plusieurs minutes, le temps que l'appareil atteigne son apogée, à une altitude d'un peu plus de 80 km, et commence sa redescente vers la Terre, comme un boulet de canon. Il planera jusqu'à son atterrissage, au Spaceport America construit par la compagnie dans le désert du Nouveau-Mexique.

Quant au prix pour les nouveaux clients, "nous verrons sans doute une petite augmentation", a concédé mardi George Whitesides, "directeur spatial" de Virgin Galactic, lors d'une conférence de presse virtuelle.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Une bactérie pourrait survivre à un voyage interplanétaire
Un trou noir d'un nouveau type découvert par ondes gravitationnelles
Virgin Galactic table sur un premier vol touristique au premier trimestre 2021
SpaceX a ramené sur Terre deux astronautes, une première
Un ouragan pourrait retarder le retour sur Terre de la capsule habitée de SpaceX
Rendez-vous dans 7 mois: le rover Perseverance de la Nasa en route vers Mars
Les humains sur Mars: techniquement possible mais aucun voyage à l'horizon
La Nasa lance son rover Perseverance vers Mars pour y chercher des traces de vie
La sonde chinoise en route vers Mars envoie une photo de la Terre
Feu vert au lancement jeudi du rover martien Perseverance
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Des robots de la taille d'un cheveu peuvent marcher à quatre pattes
Une bactérie pourrait survivre à un voyage interplanétaire
Planète bleue: une étude propose une nouvelle théorie sur l'origine de l'eau sur Terre
Un trou noir d'un nouveau type découvert par ondes gravitationnelles
En Suède, le succès grandissant des maisons miniatures Anonymouse
 LES PLUS LUS 
L'eau sur Mars s'est volatilisée il y a 3,5 milliards d'années
Un accélérateur de particules pour révéler les secrets de papyrus vieux de 2.000 ans
Égypte: découverte de momies d’animaux et de statuettes à Saqqarah
Un exosquelette connecté au cerveau permet à un patient tétraplégique de marcher
Le poisson-clown n’a pas la capacité génétique de s’adapter
Les prochains astronautes sur la Lune sautilleront moins
L'homéopathie ne sera plus remboursée par la Sécu en 2021
Le stress prénatal chez les futures mères pourrait nuire au développement cérébral de l'enfant à naître
La pratique régulière du sport pourrait améliorer la santé cardiovasculaire à n'importe quel âge
Le Nobel de médecine couronne la recherche sur l'adaptation du corps au manque d'oxygène
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2020 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.078 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.